Publications

La délégation des tâches dans le domaine de l’échographie à travers les technologies de l’information et de la communication : cas du projet EQUI-ResHus.

Thèse présentée et soutenue publiquement le 09/12/2011 Par M. Youssouf Birama KEITA pour obtenir le grade de Docteur en Médecine.

Résumé: Les pays du Sud, de part leur énorme géographie et leur nombre limité de ressources humaines en santé, éprouvent un besoin naturel de collaboration à distance dans le but d’équilibrer leurs systèmes sanitaires déficients. A cette pénurie quantitative, s’ajoute ou se substitue une inéquitable distribution des ressources humaines en santé. Les zones rurales et isolées se retrouvent dépourvues de professionnels de santé en général et de spécialistes en particulier, au profit des zones urbaines jugées plus attrayantes en termes de conditions de vie, de travail, et de possibilités de carrière. La délégation des tâches à travers les TIC offre ainsi une perspective d’amélioration du système de santé des pays en développement d’un point de vue quantitatif, en offrant au plus grand nombre de patients un niveau de soins équivalent, et d’un point de vue qualitatif en permettant des prises en charge de meilleure qualité grâce aux relations multidisciplinaires. Le but de notre étude était d’explorer une solution de rechange au manque cruel de spécialistes en imagerie médicale.

Il s’agissait d’une étude prospective et descriptive des cas d’échographie documentés qui s’est déroulée sur une période de 22 mois (Janvier 2010 à Octobre 2011) et d’une enquête d’évaluation effectuée sur les sites pilotes auprès du personnel et des patients. 

Au total, cinq cent cinquante sept (557) cas d’échographie ont été effectués pendant la période d’étude (Janvier 2010 à Octobre 2011) dont trois cent trente cinq (335) cas envoyés pour expertise et deux cent vingt deux (222) non envoyés. Trois cent trente cinq (335) dossiers envoyés pour expertise ont été répondus dans un délai de moins de 24 heures. Il y avait une concordance de diagnostic dans 67,9 % des dossiers envoyés. Dix (10) de nos patients ont trouvé le délai d’attente de la réponse court inferieur à 48 heures soit une fréquence de 66,7 %. 85,7 % des agents de santé concernés ont trouvé le délai d’attente de la réponse acceptable. 100 % des agents de santé ont trouvé que ces activités ont facilité la prise en charge de leurs patients. 53,3 % des patients étaient très satisfait après l’examen.

L'expérience de télé échographie que nous avons menée nous a permis après vingt-deux (22) mois de fonctionnement de réaliser l’impact de la télé échographie sur l’organisation des soins et l’aménagement du territoire qui est majeur car elle est un facteur d’équité dans l’accès aux soins ; elle permet, outre le maintien de l’activité au niveau local, d’assurer un niveau de qualité de soins identique sur l’ensemble du territoire.

En résumé, nous pouvons dire que le Centre d’Expertise et de Recherche en Télémédecine et E – Santé à travers son projet EQUI–ResHus offre au Mali une véritable opportunité de pouvoir mettre en place un système national de télé échographie viable.


Document complet

 

Recherche

Info +

Nos partenaires