Le projet

warning: Creating default object from empty value in /var/www/clients/client1/web14/web/equireshus/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 34.

Application des résultats du projet EQUI-ResHuS : la Guinée Conakry à l’école malienne

Du lundi 17 au samedi 22 juin 2013, dans la salle de téléconsultation du Centre Hospitalier Mère Enfant l'équipe du projet EQUI-ResHuS a conduit une session de formation destinée une équipe guinéenne.

Description du projet

Depuis 2000 le Réseau Informatique Malien d'Information et de Communication Médicale (REIMICOM-Keneya Blown) oeuvre dans le domaine de la Télémédecine en collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux. Ces expériences concluantes ont donné naissance au Réseau en Afrique Francophone pour la Télémédecine et pu démontré les énormes potentialités des outils TIC la motivation des ressources humaines et l'amélioration de leurs connaissances.

Contact

Equi ResHuS. Technologies de l'Information et de la Communication pour un Accès Equitable aux Ressources Humaines en Santé 

s/c CERTES / REIMICOM

BP : E3791 Hamdallaye 

Bamako, Mali; 

Tel : 2029-6707;

Fax : 2029-4445;

equireshus@certesmali.org;

Restitution des résultats de EQUI-ResHuS

Bamako, 30 mai 2013. Dans la salle de conférence de l'Institut National de Recherche en Santé Publique (INRSP) s'est tenue la réunion de restitution des résultats du projet EQUI-ResHuS.  Après le discours de bienvenue du Décideur Principal et le discours d'ouverture du Directeur Général de l'INRSP, le Chercheur Principal, Dr Cheick Oumar Bagayoko, a exposé les résultats de EQUI-ResHuS et du projet synergique EQUI-JANNTO. 

Analyse du contexte des Technologies de l’Information et de la Communication et les Ressources Humaines en santé au Mali

Résumé / Objectifs de l’étude
Le rôle porteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour l’amélioration de la qualité des soins de façon générale et le renforcement des capacités des professionnels de la santé en particulier dans les pays en développement ne fait aucun doute actuellement. Ce fait a été reconnu par l’organisation mondiale de la santé au cours de son assemblée générale de mai 2004.

EQUI-JANNTO démarre

En juin et juillet 2012 ont eu lieu la formation des utilisateurs et le lancement du projet EQUI-JANNTO. EQUI-JANNTO, qui est un projet synergique à EQUI-ResHuS, vise à utiliser les téléphones portables pour la collecte et la transmission des données sanitaires dans le cadre de la surveillance épidémiologique.

EQUI-ResHuS fait un nouveau docteur

Faculté de Médecine et d'Odonto-Stomatologie, samedi 28 juillet 2012. C'est devant un jury composé de quatre membres et en présence des membres de sa famille, ses amis et l'équipe de EQUI-ResHuS que Melle Assétou Mamadou Samaké a soutenu sa thèse de médecine intitulée : "Rôle d’un simulateur virtuel de patient dans la formation continue et l’aide à la décision médicale : cas du projet EQUI ResHus"[1]. Comme le laisse déviner le titre, les centres de santé de District participant à EQUI-ResHuS ont servi de terrain d'étude. 

Trois nouveaux docteurs

Faculté de Médecine de Bamako, le 9 décembre 2012. De 9H à 13H, trois assistants de recherche du projet de recherche Equi-ResHuS étaient devant un jury de six de membres pour souttenir et défendre leurs thèses en vue d'obtenir le grade de doctorat d'Etat en Médecine. M. Mohamad Doubia, M. Youssouf Keita et Mme Boncane Touré ont défendu publiquement devant un jury présidé par le Professeur Boubacar Sidiki Cissé, premier recteur de l'Université du Mali.

Les hommes d'abord

Un jour, au cours d'un débat, Dr Bagayoko cita ce stratège chinois qui avait coûtume de dire "envoyez les hommes d'abord, les armes suivront" quand on lui demandait d'envoyer des armes au front. Comme quoi ce ne sont pas les armes qui gagnent la bataille mais les hommes qui les manipulent. Ce proverbe s'applique éloquement aux professionnels de santé chargés de réaliser les examens d'échographie et d'ECG sur les sites du projet Equireshus.

Les assistants de recherche visitent Dioila et Kolokani

Au cours de la dernière du mois de juillet et la de première semaine du mois d'août, quatre membres de l'équipe de recherche EQUI-ResHuS ont entrepris de visiter les différents centres de santé participant au projet de recherche. Repartis en deux équipes de deux personnes chacune, les assistants de recherche préparant des thèses en rapport avec les activités du présent projet de recherche ont visité les sites de Dioila et de Kolokani.

Syndiquer le contenu