Description du projet

Depuis 2000 le Réseau Informatique Malien d'Information et de Communication Médicale (REIMICOM-Keneya Blown) oeuvre dans le domaine de la Télémédecine en collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux. Ces expériences concluantes ont donné naissance au Réseau en Afrique Francophone pour la Télémédecine et pu démontré les énormes potentialités des outils TIC la motivation des ressources humaines et l'amélioration de leurs connaissances.

Le présent projet de recherche a pour but de mieux comprendre comment les TIC peuvent faciliter la distribution équitable des ressources humaines en santé. Il explore trois principaux axes : i) la formation médicale continue à distance et les téléconsultations ; ii) la délégation des tâches en Imagerie médicale et cardiologie par télé-échographie obstétricale et télé-cardiologie; iii) la production des connaissances pour l'aide à la décision et l’implémentation d’outils de simulation (https://www.swissvips.ch/fr/index.htm).

Il s'appui techniquement sur les ressources humaines du Centre d'Expertise et de Recherche en Télémédecine et E-santé, centre de recherche de REIMICOM et en étroite collaboration avec le Réseau en Afrique Francophone pour la Télémédecine.

Sur le plan décisionnel le Centre National d'Appui à la lutte contre la Maladie et la Faculté de Médecine constituent des partenaires stratégiques pour appliquer et étendre les résultats de la recherche.Les principaux indicateurs mesurables seront: l'impact des TIC sur la qualité des soins, système référence/ évacuation, nombre de professionnels de la santé formés, de téléconsultations ou télé-expertises médicales et de cours produits etc.

L'étude tenant compte aussi des aspects éthiques et socio-cultuerels des TIC en santé sera menée par l'Institut des Sciences Humaine (ISH) du Mali.

Enfin l’évaluation qui constitue la plaie de beaucoup de projet de recherche sera effectuée par le partenaire Canadien de l'Université Laval.

 

 

EQUI-ResHus, une recherche dédiée au Programme de développement économique et social (PDES) du Mali sera menée grâce à une subvention de l’Initiative de recherche en santé mondiale du gouvernement du Canada, un partenariat entre l’Agence canadienne de développement international, l’Agence de la santé publique du Canada, le Centre de recherches pour le développement international, les Instituts de recherche en santé du Canada, et Santé Canada.