La télésanté, un mécanisme de récrutement et rétention du personnel dans les zones réculées

La télésanté contribue au recrutement et rétention du personnel de santé dans les zones isolées. Telle est la conclusion d'une étude basée sur les résultats du projet EQUI-ResHuS.

Cette étude publiée dans la revue "BMC medical informatics and decision making" avait pour but d'évaluer l'influence perçue de la télésanté sur le recrutement et la rétention des professionnels de la santé dans les régions éloignées au Mali.

Méthodes

Des professionnels de santé ont été formés à la télésanté avant d'être déployés sur quatre sites distants de Bamako. Après 15 mois d'activités de télésanté notamment d'imagerie de diagnostic, un questionnaire de 75 questions a été administré à des professionnels de la santé pour évaluer les différents facteurs liés aux technologies de l'information et des communications (TIC), en particulier la télésanté, et leur influence sur le recrutement et la rétention du personnel de santé. Les questions évaluant l'impact perçu de la télésanté sur le recrutement et la rétention des professionnels de la santé ont été notées sur une échelle de Likert en cinq points. Les variables dépendantes perçues étaient : influence des TIC sur le recrutement et la rétention. Quant aux variables indépendantes, elles étaient l'accès aux TIC, la formation aux TIC, l'utilisation des TIC, les avantages et les inconvénients perçus de la télésanté et les obstacles perçus au recrutement et à la rétention. Une régression linéaire multiple a été réalisée pour identifier les variables qui expliquent les perceptions des répondants à propos de l'influence de la télésanté sur le recrutement et la rétention.

Résultats

L'analyse des données a montré que les professionnels dans les régions éloignées ont globalement des perceptions très positives de la télésanté. De nombreux avantages de la télésanté pour le recrutement et la rétention ont été mis en évidence : les avantages perçus des TIC (p = 0,0478), les effets perçus de la télésanté sur le recrutement (p = 0,0018), la formation à la télésanté (0,0338) et des informations sur la télésanté (0,0073) étaientt les plus fortes motivations pour le recrutement, tandis que les effets perçus de la télésanté sur la rétention (p = 0,0018) a été le seul facteur significativement associé à la rétention.

Conclusions

En se basant sur nos résultats de l'étude, la télésanté pourrait représenter un mécanisme de recrutement et la rétention des professionnels de la santé dans les régions éloignées et pourrait réduire l'isolement de ces professionnels grâce à des possibilités de réseautage.

 

Références de l'article

Bagayoko CO, Gagnon MP, Traoré D, Anne A, Traoré A, Geissbuhler A. E-Health, another mechanism to recruit and retain healthcare professionals in remote areas: lessons learned from EQUI-ResHuS project in Mali. BMC Med Inform Decis Mak. 2014 Dec 24;14(1):4.
Accessible en ligne à l'adresse : http://www.biomedcentral.com/1472-6947/14/120